Alternatives médicamenteuses

Pour certaines personnes, les médicaments couramment proposés pour la désaccoutumance tabagique (substituts nicotiniques, bupropion ou varénicline) ne sont pas indiqués, soit parce la demande est d'un autre ordre, à cause de contre-indications ou d'effets indésirables. Des alternatives sont alors nécessaires pour soulager la personne durant la phase de sevrage. L'inconvénient de ces produits est que leur efficacité n'a jamais été étudiée scientifiquement. En conséquence, on ignore si ces produits ont de réels effets spécifiques, outre leur effet placebo.

Phytothérapie

Les produits phytothérapeutiques permettent de remplacer les effets sédatif et anxiolytique de la nicotine. Des sédatifs et des anxiolytiques à base de plantes, des racines de réglisse et de calamus sont utilisés à cet escient. Dans le commerce: Nicobrevin N (capsules).

Homéopathie, anthroposophie

L'utilisation de l'homéopathie et de l'anthroposophie exige en règle générale un traitement constitutionnel complémentaire. Sont utilisés: Tabacum, Nicotinum, Avena sativa, Plantago.

Références

Arzneimittelkompendium der Schweiz. 2008. Basel, Documed AG: Monographien Nicorette und Nicotinell.

Dorcsi M. 1994. Bewährte Indikationen der Homöopathie. Karlsruhe, Deutsche Homöopathie-Union.

Fellhauer M. 1990. Medikamentöse Nikotinentwöhnung. Med Monatschr Pharm, 13(6): 184-186.

Gschwend P. 1997. Raucherentwöhnungsmethoden. Pharmactuel, 13(4): 18-21.

Gschwend P. 1996. Evaluationsbericht der Raucherentwöhnungskampagne "Tabak adieu." der ApothekerInnen beider Basel. Basel, Institut für Sozial- und Präventivmedizin.

Ritzmann O, Bertel O, Egger M, Klinger K, Kochen M. 2000. Hilfe bei der Entwöhnung vom Rauchen. Pharmakritik 21(16).

Silagy C, Mant D, Fowler G et al. 2001. Nicotine replacement therapy for smoking cessation (Cochrane Review). Oxford, Cochrane Library.

Tang JL, Law M, Wald N. 1994. How effective is nicotine replacement therapy in helping people to stop smoking? BMJ, 308(6920): 21-26