Fumeurs occasionnels

Définition

Une définition précise du "fumeur occasionnel" n'existe pas. Le sondage permettant le monitorage sur le tabac en Suisse distingue les personnes qui fument tous les jours et celles qui ne fument pas quotidiennement. Selon ce sondage, 20% de la population Suisse fumait tous les jours en 2007, et 9% fumait occasionnellement.

Le comité d'experts qui a rédigé les directives du ministère américain de la santé, (Clinical Practice Guidelines, mise à jour en mai 2008) définit les fumeurs "légers" comme des personnes consommant moins de 10 cigarettes par jour.

Risques pour la santé liés à une faible consommation de tabac

Malgré leur faible consommation, les fumeurs occasionnels courent également des risques pour la santé liés au tabagisme. Médicalement parlant, il n'existe pas de quantité minimale raisonnable. Une étude norvégienne de longue durée, effectuée sur 42 722 fumeurs, a montré que 1 - 4 cigarettes par jour suffisaient pour augmenter substantiellement le taux d'infarctus du myocarde ainsi que le risque d'autres maladies liées au tabac. Une étude de cohorte finnoise a corroboré ces résultats en montrant que les fumeurs occasionnels avaient un taux plus élevé de maladies cardiaques et de mortalité due à des maladies cardiaques.

Dépendance des fumeurs occasionnels

Nombreux sont les fumeurs occasionnels qui souhaitent devenir des ex-fumeurs, nombreux également sont ceux qui rencontrent de grandes difficultés dans la mise en œuvre de leur projet. Les fumeurs occasionnels peuvent eux aussi développer une dépendance, même s'ils consomment relativement peu de cigarettes.

Recommandations de traitement

Les fumeurs occasionnels doivent être informés que même un nombre restreint de cigarettes peut être nocif pour la santé. Ils doivent être orientés vers un sevrage tabagique et être soutenus dans cette démarche.

Deux études ont évalué l'efficacité des substituts nicotiniques chez les fumeurs occasionnels. Les résultats sont controversés.

Vers le haut

Références

www.surgeongeneral.gov/tobacco/treating_tobacco_use08.pdf, Seite 162

Hatsukami DK, Le CT, Zhang Y, et al. Toxicant exposure in cigarette reducers versus light smokers. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2006;15:2355-8.

Okuyemi KS, Harris KJ, Scheibmeir M, et al. Light smokers: issues and recommendations. Nicotine Tob Res 2002;4 Suppl 2:S103-12.

Bjartveit K, Tverdal A. Health consequences of smoking 1-4 cigarettes per day. Tob Control 2005;14:315-20.

Okuyemi KS, Pulvers KM, Cox LS, et al. Nicotine dependence among African American light smokers: a comparison of three scales. Addict Behav 2007;32:1989-2002.

Luoto R, Uutela A, Puska P. Occasional smoking increases total and cardiovascular mortality among men. Nicotine Tob Res 2000;2:133-9.

Ahluwalia JS, Okuyemi K, Nollen N, et al. The effects of nicotine gum and counseling among African American light smokers: a 2 x 2 factorial design. Addiction 2006;101:883-91.

Shiffman S. Nicotine lozenge efficacy in light smokers. Drug Alcohol Depend 2005;77:311-4.