Narguilé

La fumée de tabac du narguilé (chicha, hookah) contient en principe les mêmes substances que la cigarette, soit de Opens internal link in current windowla nicotine, du Opens internal link in current windowgoudron, du Opens internal link in current windowmonoxyde de carbone, etc. En conséquence, fumer le narguilé est aussi nocif pour la santé que fumer des cigarettes. Dans le narguilé, le tabac se consume indirectement au dessus d'un charbon incandescent à 450 °C environ, alors qu'il brûle directement à 800 ou 900°C dans la cigarette. Une température plus basse ne signifie en aucun cas moins de substances toxiques.

Substances toxiques dans la fumée du narguilé

Dans le narguilé, la fumée passe à travers un volume d'eau où elle se refroidit avant d'être inhalée. Ce procédé ne filtre pas la fumée, qui contient encore après ce passage des substances toxiques en fortes concentrations. Certaines sont même présentes dans la fumée du narguilé en concentration bien plus élevée que dans la fumée de cigarette:

  • parce que le tabac du narguilé se consume à une température plus basse,
  • parce que fumer le narguilé dure plus longtemps que fumer une cigarette et qu'une plus grande quantité de fumée est inhalée,
  • parce que la fumée refroidie peut être inhalée plus profondément sans irriter la gorge.

Fumer le narguilé provoque les mêmes maladies que fumer la cigarette.

Fumer le narguilé peut rendre dépendant

La Opens internal link in current windownicotine est la substance du tabac responsable de la dépendance. Après son passage par l'eau, la fumée du narguilé contient moins de nicotine que la fumée de cigarette, mais le narguilé n'est pas fumé de la même manière qu'une cigarette.

Fumer le narguilé dure environ 45 minutes, soit bien plus longtemps qu'une cigarette. Pendant ce temps, le fumeur inhale beaucoup plus de fumée de tabac qu'avec une seule cigarette. En conséquence, la quantité de Opens internal link in current windownicotine qui atteint les poumons est beaucoup plus élevée. C'est pourquoi fumer le narguilé peut également entraîner une dépendance à la nicotine.

Les additifs du tabac pour narguilé

Les fabricants ne cessent de lancer sur le marché de nouveaux arômes pour le tabac des narguilés : pomme, banane, fraise, noix de coco, etc. Ces arômes artificiels ne sont pas nocifs en eux-mêmes, mais ils facilitent les premières expériences avec le tabac. En effet, ces arômes fruités rendent le tabac plus doux.

Risque de transmission de maladies infectieuses

La salive peut contenir des agents pathogènes. En faisant circuler un tuyau de narguilé sans changer d'embout, on facilite la transmission d'agents pathogènes d'une bouche à l'autre.

Vers le haut

Références

Wasserpfeife – die süsse Versuchung. Fakten zum Rauchen. Deutsches Krebsforschungszentrum, Heidelberg

Gatrad R, Gatrad A, Sheikh A (2007) Hookah smoking. BMJ, 335, 20

Maziak W et al. (2008): Waterpipe-associated particulate matter emissions. Nicotine.Tob.Res., 10, 519–523

Maziak W, et al. (2004): Tobacco smoking using a waterpipe: a re-emerging strain in a global epidemic. Tob Control, 13, 327–333

Daher N et al (2010): Comparison of carcinogen, carbon monoxide, and ultrafine particle emissions from narghile waterpipe and cigarette smoking: Sidestream smoke measurements and assessment of second-hand smoke emission factors. Atmospheric Environment, 44 (1) 8-14 

Opens external link in current windowAT-Suisse
Haslerstrasse 30
3008 Bern
Tel:  +41 31 599 10 20
Fax:  +41 31 599 10 35
projektleitung

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.