Composants et additifs présents dans la cigarette

On retrouve environ 4800 substances au total dans la fumée de tabac, la plupart apparaissant au moment de la combustion. Outre les substances naturellement présentes dans le tabac, de nombreuses autres substances sont ajoutées à la cigarette pendant le procecus de la fabrication. 

Composants de la fumée de tabac

Les substances suivantes sont connues:

  • Opens internal link in current windowgoudron
  • Opens internal link in current windowmonoxyde de carbone
  • Opens internal link in current windownicotine
  • gaz irritants
  • radicaux libres
  • azote
  • nitrosamines
  • polonium 210
  • benzopyrène
  • benzanthracène
  • cadmium
  • cyanure
  • nickel
  • zinc
  • formaldéhyde
  • oxyde d'azote
  • ammoniac
  • acétone
  • acroléine
  • benzène
  • hydrazyne

Les substances contenues dans la fumée de tabac les mieux étudiées sont Opens internal link in current windowla nicotine, présente à l'état naturel dans la plante de tabac; Opens internal link in current windowle goudron, résultant de la combustion, et Opens internal link in current windowle monoxyde de carbone, un gaz qui se forme également lorsque la cigarette se consume.

Les hydrocarbures polycycliques aromatiques et les N-nitrosamines sont considérés comme les principaux produits cancérigènes de la fumée de tabac. A ce jour, près de 90 substances sont prouvées cancérigènes.

Additifs contenus dans la cigarette

Les fabricants mélangent en toute légalité de nombreux additifs au tabac de la cigarette (Ordonnance sur le tabac, OTab). On trouve parmi eux:

  • des ingrédients sapides (mélanges d’arômes, épices, sucre, miel, extraits végétaux).
  • des agents humectants (glycérine, propylèneglycol, acide phosphorique),
  • des produits de blanchiment des cendres (alun, hydroxyde et sels d'aluminium, oxyde d’aluminium et de magnésium, talc, acide silicique, acides, sels d’ammonium),
  • des agents conservateurs (acide benzoïque, acide formique, acide propionique), des adhésifs et des liants (collodion, cellulose, gomme laque).

Toutefois, sur les quelque 600 substances probablement ajoutées au moment de la fabrication, certaines ne sont pas contrôlées juridiquement. Leur but est principalement de rendre la fumée de tabac plus agréable et d’accélérer l'absorption de la nicotine, respectivement d'augmenter la quantité de nicotine disponible. Les documents de l’industrie du tabac rendus publiques suite aux arrêts et décisions prises par les tribunaux, montrent à quel point la recherche sur les additifs et leur développement sont ciblées afin de rendre la nicotine plus efficace, et de lier plus de clients au marché de la cigarette.

Vers le haut

Références

Office Fédéral de la Santé Publique OFSP, Opens external link in current windowInformations concernant les additifs du tabac 

Deutsches Krebsforschungszenturm (en allemand), Opens external link in current windowInformationen zur Gesundheitsgefährdung durch Tabakzusatzstoffe

Rote Reihe, Deutsches Krebsforschungszentrum (2008): Tabakrauch - ein Giftgemisch. DKFZ, Heidelberg, http://www.tabakkontrolle.de/pdf/FzR_Giftgemisch.pdf  

Service de santé publique des Etats-Unis; http://www.surgeongeneral.gov/library/reports/tobaccosmoke/chapter3.pdf


WHO, The scientific Basis of tobacco product legislation Opens external link in current windowhttp://www.who.int/fctc/guidelines/ArtElevenWHOThree.pdf

Centers for Disease Control and Prevention. Receipt of advice to quit smoking in Medicare managed care—United States, 1998. JAMA 2000;284:1779-81. 

Stevenson T et al. The Secret and Soul of Marlboro: Phillip Morris and the Origins, Spread, and Denial of Nicotine Freebasing. Am J Public Health.2008; 98: 1184-1191

 Hukkanen J, Jacob P 3rd, Benowitz NL., J; Jacob P, 3rd; Benowitz, NL (March 2005). "Metabolism and Disposition Kinetics of Nicotine"Pharmacol Rev. 57 (1): 79–115.