Cotinine

La cotinine est le principal métabolite de Opens internal link in current windowla nicotine. Une fois la nicotine absorbée, la cotinine est métabolisée par le foie. Compte tenu de sa longue demi-vie d'élimination (t½ : 19-37h) par rapport à celle de Opens internal link in current windowla nicotine (t½ : 30-120 min), plus longue encore chez les enfants que chez les adultes, la cotinine s'est avérée dans les études cliniques être un marqueur quantitatif de la pollution du tabagisme actif ou passif, chez les adultes comme chez les enfants.

La cotinine peut être détectée dans différents liquides corporels comme la salive, le sang, l'urine, le lait maternel, mais aussi dans le méconium et les cheveux. Les méthodes de détection les plus courantes sont les procédés chromatographiques et les techniques radio-immunologiques.

Références

Handsfield, H., Cummings, J., Swenson, P. Use of urinary cotinine to estimate exposure to tobacco smoke. JAMA 1988; 259, 1808-9

Isaac, P., Rand M. Cigarette smoking and plasma levels of nicotine. Nature 1972; 236, 308-310

Collier, A., Goldstein, G., Shrewsbury, R. Cotinine elimination following its exposure in young children as a function of age, sex, and race. Proceedings of indoor air 1993;1, 669-674

Rote Reihe, Deutsches Krebsforschungszentrum (2008): Tabakrauch - ein Giftgemisch. DKFZ, Heidelberg, http://www.tabakkontrolle.de/pdf/FzR_Giftgemisch.pdf 

Benowitz NL, Jacob P 3rd, Jones RT, Rosenberg J, NL; Jacob P, 3rd; Jones, RT; Rosenberg, J (1982). "Interindividual variability in the metabolism and cardiovascular effects of nicotine in man". J Pharmacol Exp Ther 221 (2): 368–72

Hukkanen J, Jacob P 3rd, Benowitz NL., J; Jacob P, 3rd; Benowitz, NL (March 2005). "Metabolism and Disposition Kinetics of Nicotine". Pharmacol Rev. 57 (1): 79–115.