Les effets de la désaccoutumance tabagique

L'effet positif d'une désaccoutumance tabagique sur la santé se ressent très rapidement. Un individu ayant fumé toute sa vie réduit en moyenne son espérance de vie de 12 ans. Plus une personne arrête tôt, plus elle augmente son espérance de vie et sa durée de vie sans maladie. Les avantages obtenus avec une désaccoutumance tabagique sont nombreux, en plus de ceux concernant la santé.

Effets immédiats

Certains changements sont mesurables dans les minutes et les heures qui suivent l'arrêt du tabac.

Durée Amélioration
20 minutes
  • La tension artérielle reprend la valeur précédant la dernière cigarette.
  • La température de la peau et des mains remonte à une valeur normale.
8 heures
  • Le monoxyde de carbone toxique est expiré et les valeurs sont similaires à celles des non-fumeurs.
  • L'haleine perd son odeur de tabac.
24 heures
  • Le risque d'infarctus du myocarde commence à diminuer.
2 jours
  • L'odorat et le goût s'améliorent.
3 jours
  • La respiration s'améliore nettement.
3 mois
  • La circulation sanguine s'est améliorée.
  • La capacité pulmonaire (volume d'air maximal que l'on peut inspirer) a augmenté de 30%.
9 mois
  • Moins d'infections.
  • Disparition de la toux du fumeur et de l'essoufflement.
  • Amélioration de la condition physique.
  • Amélioration de la capacité pulmonaire pouvant aller jusqu'à 10%.

Effets à long terme

Durée Amélioration
1 an
  • Le risque de maladie coronarienne a diminué de moitié par rapport à celui des fumeurs.
  • Les gingivites sont en grande partie guéries.
2 ans
  • Le risque de maladie cardiovasculaire retombe au niveau de celui des non-fumeurs.
5 ans
  • Le risque d'AVC commence à diminuer vers le niveau de celui des non-fumeurs.
  • Le risque d’infarctus du myocarde a diminué de moitié.
10 ans
  • Le risque de décéder d'un cancer du poumon a diminué de moitié par rapport à celui des fumeurs.
  • Le risque de cancer de la cavité buccale, du larynx, de l'œsophage, de la vessie, du col de l'utérus et du pancréas a nettement baissé.
15 ans
  • Le risque d'infarctus du myocarde et d'AVC est tombé au niveau de celui des non-fumeurs.
20 ans
  • Le risque de cancer du poumon est probablement le même que chez les non-fumeurs.

Autres avantages de la désaccoutumance tabagique:

  • Meilleure condition physique et bien-être augmenté.
  • Economies d'argent.
  • Gain de temps.
  • Disparition de la mauvaise haleine.
  • Disparition des odeurs de tabac sur les habits, les cheveux, dans l'appartement, dans la voiture, etc.
  • Meilleur goût et meilleur odorat.
  • Moins grande fragilité aux infections.
  • Ralentissement du processus de vieillissement.
  • Meilleur aspect des dents et gencives plus saines.
  • Vieillissement cutané moins rapide, peau mieux irriguée.
  • Pas de conséquences négatives sur le fœtus.
  • Rôle de modèle face aux enfants et aux adolescents.
  • Pas de problème dans les zones non-fumeurs.
  • Pas de mauvaise conscience.
  • Pas de sensation de dépendance.

Vers le haut

Références

Critchley JA, Capewell S. Mortality risk reduction associated with smoking cessation in patients with coronary heart disease: a systematic review. JAMA 2003; 290, 86–97

Mahmud A, Feely J. Effect of smoking on arterial stiffness and pulse pressure amplification. Hypertension 2003;41:183

US Surgeon General's Report, 1988 (www.cancer.org)

US Surgeon General's Report, 1990 (www.cancer.org)